Allaitement

Physiologie de la lactation


 

 

 

 

 

 

 

La lactation est une fonction physiologique de la femme et des femelles de mammifères qui se traduit par la sécrétion de lait par les glandes mammaires après la parturition. La lactation est déclenchée et entretenue par une hormone produite par l'hypophyse, la prolactine. Elle est également entretenue par une voie réflexe nerveuse initiée par la succion du bébé qui provoque la production dans l'hypothalamus et la sécrétion d'ocytocine. Cette neurohormone a pour effet de faire contracter les cellules myoépithéliales mammaires permettant l'éjection du lait et aussi de stimuler la production des protéines du lait.

À la naissance, la composition du lait maternel correspond en qualités aux nécessités spécifiques du nourrisson. Développée en cours de gestation maternelle, la lactation des seins s'enclenche dès la naissance du petit. Sous les tétées du sein ou l'extraction régulière du lait, la lactation se continue aussi longtemps que la stimulation des seins reste effective. Le lait maternel humain peut nourrir le petit jusqu'à deux ans et même davantage. Le recours à une autre nourrice que la mère est tombé en désuétude.