Endocrinologie

Hirsutisme
L'hirsutisme se définit comme une pilosité exagérée formée de poils durs et pigmentés développée chez la femme dans des zones où elle en est normalement dépourvue. On le trouve fréquemment associé à un acné et/ou à une chute de cheveux ainsi qu’à des troubles du cycle menstruel.

Causes
Les causes de l'hirsutisme peuvent être multiples:
- Endémiques et raciales spécialement sur la côte méditerranéenne ;
- lié au changements hormonaux de la ménopause ;
- lié aux changements hormonaux de la puberté ;
- Syndrome de Cushing (ou hypercorticisme chronique excès de sécrétion d'une hormone corticosurrénale, le cortisol, par les glandes surrénales peut également avoir une origine médicamenteuse en raison de prises excessives de glucocorticoïdes (iatrogènes);
- Acromégalie, maladie plutôt rare causée par u ne production excessive de l’hormone de croissance au niveau hypophysaire;

Mais la cause la plus fréquente reste finalement le disfonctionnement des 2 glandes endocrines productrices d’hormones mâles (androgènes).
- D’une part, l'ovaire, qui produit essentiellement de la testostérone ainsi que des autres précurseurs de cette dernière ;
- D’autre part la glande surrénale qui produit essentiellement, du Dihyro-androsténedione (DHA) et son dérivé sulfaté, le DHAS (précurseur de la testostérone également).

 Les causes ovariennes

Le syndrome des ovaires polykystiques (PCO).

Dans les pays occidentaux, il touche entre 5 et 15 % des femmes en âge de procréer.
Son diagnostic repose sur les critères de Rotterdam, soit deux critères au moins parmi les trois suivants:
1.- Hyperandrogénie (trop d’hormones mâles) du point de vue clinique (examen physique) ou biologique (valeurs sanguines augmentées);
2.- Oligo ou anovulation (ovulation sporadique ou pas d’ovulation) ;
3.- Echographiques : on compte beaucoup plus de petits follicules « petits kystes » que d’habitude (plus de 12 follicules de 2 à 9 mm de diamètre par ovaire).

 Les tumeurs virilisantes ovariennes, très rares.(0,1 % des cas)